Se servir du temps mort comme d’une punition

Se servir du temps mort comme d'une punition.jpg

La quatrième erreur souvent commise par les parents consiste à faire du temps mort un moyen de punition. Même si l’enfant assimile facilement le temps mort à une sanction, il faudra veiller à ne pas y recourir soi-même dans cette optique. Comme nous en faisions précédemment état, l’éducation fondée sur la peur utilise les punitions pour dissuader les enfants de se conduire mal. L’idée d’ériger le temps mort en menace peut être tentante. Mais ce serait une grave erreur. Les parents diront par exemple : « Si tu ne cesses pas immédiatement, tu vas écoper d’un temps mort. » Cet avertissement aura le même effet que si vous aviez crié : « Si tu n’arrêtes pas ça tout de suite, je le dirai à ton père dès qu’il sera rentré », ou encore : « Si tu n’arrêtes pas tout de suite, tu vas prendre une bonne fessée. »

Plus les parents puniront leurs enfants, et plus ces derniers se rebelleront par la suite. Combien d’adultes ont définitivement coupé les ponts avec leurs parents parce que les punitions qu’ils avaient subies leur restaient en travers de la gorge ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s