Douleurs mammaires

Douleurs mammaires

La première poussée mammaire inquiète presque toujours l’enfant et sa maman car elle est souvent douloureuse et se produit d’un seul côté. Le médecin a tôt fait de rassurer la famille en montrant que ce petit gonflement dur, sensible, est le début de l’apparition de la poitrine. Souvent, il y aura un long intervalle, de deux ou trois ans, entre cette première manifestation et le développement complet des autres signes de la puberté. Beau­coup de fillettes auront une première poussée mammaire vers dix ans, puis une deuxième poussée vers onze ans par exemple.

Il arrive souvent, et cela alarme davantage, que le garçon présente, au début de la puberté, une toute petit poussée de seins. C’est là encore, souvent d’un seul côté, un petit gonflement dur et douloureux qui semble s’observer plus volontiers chez les enfants ayant présenté, à la naissance, un gonflement mammaire important laissant après lui un petit reliquat glandulaire réceptif aux sécrétions hormonales de la puberté.

Cette poussée mammaire du garçon, cette petite «gyné-comastie » ne doit alarmer personne. Elle reste très modérée et régresse ensuite dans le cours de la puberté.

Mais sa persistance ou son augmentation doivent vous conduire à consulter votre médecin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s