Bain et toilette

  • Une corbeille en plastique ajouré (type panier à linge) peut faire office de siège de bain de dépannage : bien assis et à l’aise, bébé apprécie ce confort. Pour tous les jours, le transat de bain est toutefois mieux adapté.
  • Utilisez un lait de toilette en voyage ou lors des déplacements. Pour tous les jours, préférez le savon ou le liniment oléo calcaire 1.
  • Si le flacon de lait de toilette n’est pas pourvu de bec verseur, transvasez-le dans un flacon de savon liquide (ou de shampoing) bien rincé présentant ce système : la manipulation en sera beaucoup plus facile, surtout si vous n’avez qu’une main libre ! (Vous pouvez aussi vous procurer ce type de flacon en pharmacie).
  • N’ajoutez jamais d’eau chaude pendant que bébé est dans le bain.
  • Il est très important de ne pas vider le bain quand l’enfant est encore dans la baignoire : le bruit et la disparition de l’eau peuvent l’effrayer durablement.
  • Laissez chauffer serviette et peignoir sur le radiateur : les petits adorent s’enrouler dedans au sortir du bain. Vous pouvez faire de même pour les vêtements.
  • Si votre enfant déteste le shampoing, ne le lui imposez pas tous les jours. Rincez-lui les cheveux avec une petite éponge que vous passerez délicatement aussi souvent qu’il le faudra. Pas d’eau dans les yeux, pas de pleurs !    Peur de l’eau ?

Featured image

* Si bébé a peur de l’eau, n’insistez pas. Faites sa toilette au gant pendant quelques jours ou quelques semaines. Vos nouvelles tentatives seront plus fructueuses : les situations changent vite avec les petits.

* Pour l’habituer au bain, mettez d’abord un petit peu d’eau au fond de la baignoire. Laissez-le patouiller quelques instants et sortez-le. Vous augmenterez progressivement la durée du « trempage ». Pendant tout le temps que dure le bain, parlez-lui doucement ou chantez-lui sa chanson préférée. Et, bien sûr, ne le laissez jamais seul, ne serait-ce qu’une seconde.

* Ne le grondez jamais s’il pleure pour sortir du bain. Et, s’il a la tête pleine de shampoing, quelle importance ? Vous la rincerez au-dessus du lavabo, à l’aide d’un gant de toilette.

* Lorsque le moment sera venu pour bébé de passer de la baignoire d’enfant à la grande baignoire, posez la petite à côté de lui et mettez-y un peu d’eau et ses jouets. Laissez-le jouer, puis aidez-le à grimper dedans. Faites ensuite le contraire : les jouets dans la grande baignoire avec un fond d’eau. Procédez ainsi durant quelques jours en augmentant peu à peu le niveau de l’eau : l’enfant aura eu tout le temps de se familiariser avec le grand bac.

  • Si vous êtes en panne de shampoing, lavez-lui les cheveux avec du savon de Marseille.
  • S’il refuse obstinément que vous employiez le séchoir électrique, utilisez un gant de toilette propre et sec. En un clin d’œil, ses cheveux seront bien secs.
  • Brossez chaque jour le crâne de bébé, même s’il n’a pas de cheveux : vous empêcherez la venue de croûtes de lait.
  • Si des croûtes de lait apparaissent tout de même, humectez les chaque soir d’une goutte d’huile d’amandes douces et lavez le lendemain matin avec un gant de toilette et du savon de Marseille. Ne les grattez pas.
  • Le savon de Marseille convient bien mieux à bébé que toutes les savonnettes parfumées. Préférez cependant les solutions lavantes « spécial bébés », moins décapantes et

conçues pour le corps et les cheveux. Les savons surgras vendus en pharmacie conviennent aussi aux peaux fragiles des juniors.

  • Frottez votre enfant à mains nues. Cela lui sera très agréable (tout comme à vous) et vous l’aiderez à se familiariser avec son corps. Vous pouvez prolonger ce moment en le massant avec un peu d’huile d’amandes douces.
  • Pour lui laver les yeux, utilisez une compresse de gaze stérile humectée de sérum physiologique. Il faut une compresse par œil. Nettoyez toujours doucement du coin interne vers le coin externe. Si vous n’avez pas de sérum physiologique, de l’eau bouillie et refroidie avant le bain fera l’affaire. Mais n’utilisez pas l’eau qui a stagné dans la bouilloire, sous prétexte qu’elle a bouilli !
  • Ne nettoyez jamais ses oreilles avec un Coton-tige. Vous risquez de le blesser et de repousser le cérumen dans l’oreille. Avec une compresse de gaze enroulée sur votre petit doigt, essuyez simplement l’extérieur du conduit auditif, juste après la toilette. Cette règle vaut pour les enfants plus grands et même pour les adultes.
  • Inutile de préparer un bain moussant pour bébé : cela dessèche la peau.
  • Pensez à essuyer tous les petits plis et les espaces entre les orteils, où l’humidité stagne, à l’aide d’un gant de toilette sec. Vous pouvez aussi utiliser un séchoir à cheveux en position douce — quel plaisir !
  • Inutile de recourir au talc : les dermatologues jugent que ce produit entretient l’humidité dans les plis davantage qu’il ne la résorbe.
  • Conservez sur l’évier de la cuisine un flacon distributeur de savon liquide, qui permet de se laver les mains en toute circonstance, même en tenant bébé d’un bras.
  • Changez l’essuie-mains tous les jours.
  • Changez la serviette de toilette de l’enfant tous les jours (l’humidité et la chaleur favorisent le développement des bactéries).
  • Préférez l’usage du gant de toilette (à condition de le changer tous les jours) à celui de l’éponge de bain, moins hygiénique.
  • Utilisez une jolie boîte ou un petit panier pour ranger et garder à portée de main les accessoires de toilette.
  • Ne laissez jamais d’appareils électriques branchés dans la salle de bains.
  • Pour éviter que la salle de bains ne ressemble à une piscine, vous pouvez disposer autour de la baignoire des serviettes de toilette usagées : elles absorberont les débordements et éviteront que le sol ne devienne glissant et dangereux.
  • Si l’emploi de ciseaux à ongles vous inquiète durant les premiers mois, il ne vous est pas interdit de lui… ronger les ongles, tout doucement, jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour n’avoir plus peur de le blesser.
  • Les nourrissons détestent être déshabillés. Pour accélérer l’opération, enfilez à l’ avance les vêtements les uns dans les autres : le T-shirt dans la petite chemise, elle-même glissée dans la brassière ouverte. Vous n’aurez plus qu’une seule manipulation à faire au lieu de trois.
  • Pour la même raison, une fois sorti du bain, séchez vite et bien l’enfant, puis passez-lui tout de suite les vêtements du haut et les chaussons, avant de mettre la couches pas cher (trouverez couches pampers‬ dans toutes les tailles de 0 (micro) 1,2,3,3+,4,4+,5,5+,6,6+ sur www.1001couches.com). Ainsi il n’aura ni froid ni peur.
  • Une fois qu’il est habillé, ne le dévêtissiez pas de nouveau pour le changer parce qu’il est taché (sauf, bien sûr, s’il est trempé !). Tant pis pour l’élégance. H se sentira plus à l’aise ainsi.
  • Si vous avez un petit garçon (et que vous n’avez pas opté pour la circoncision), ne repoussez pas le prépuce pour le nettoyer, vous risqueriez de le blesser.
  • Si vous avez une petite fille, nettoyez-lui le sexe de l’avant vers l’arrière, pour ne pas provoquer d’infection vaginale. N’écartez pas les lèvres.
  • Nettoyez toujours soigneusement les fesses avant le bain, afin d’éliminer toute saleté susceptible de souiller l’eau.
  • Pas facile de couper les ongles des petits gigoteurs ! La période de la digestion, pendant laquelle bébé sombre dans un douce hébétude, s’y prête tout particulièrement.
  • Autre moment stratégique : la sortie du bain. Les ongles sont mous, donc plus faciles à couper. Auparavant, talquez-lui le bout des doigts : les ongles blancs seront vite repérés.
  • Si vous êtes une adepte du talc sur les fesses, utilisez un gros pinceau à maquillage (propre, bien sûr). Vous estomperez ainsi les dépôts qui se logent dans les petits plis. Gazouillis assurés au cours de l’opération !
  • Manque de place dans la salle de bains ? Accrochez au mur ou à la porte un rangement à chaussures en toile dans les poches duquel vous glisserez lait, coton, couches etc.
  • Nettoyer le cordon est une opération délicate, redoutée des jeunes parents. Pour ne pas vous mettre de l’éosine plein les doigts, utilisez la pipette d’un flacon de sérum physiologique. Vous viserez ainsi plus précisément, et n’utiliserez que la quantité nécessaire de produit.
  • Le bain est un moment privilégié de jeu entre grands et petits. Pour qu’ils en profitent très vite, installez dans la grande baignoire où s’ébattra l’aîné la petite baignoire du benjamin. Ainsi, ils se baigneront en même temps mais en « compartiments séparés ».
  • Fabriquez une taie de bain en cousant ensemble deux grandes serviettes (70 x 150), en haut et sur les deux côtés. Il suffit ensuite d’y glisser le matelas à langer. Une fois bébé allongé, il n’y a plus qu’à le recouvrir avec la partie de taie qui dépasse.

Featured image

  • Pour laver les cheveux d’un tout-petit, utilisez un gant de toilette mouillé : un peu de shampoing, faites mousser, puis rincez avec le gant. Pas de larmes, ni d’eau dans les yeux !
  • Lorsque les tout-petits deviennent un peu plus grands… la baignoire pour bébé est parfois trop étroite, et la grande encore trop impressionnante. Solution ? Une petite piscine gonflable d’ 1 m de diamètre que vous installerez dans la baignoire. Elle en prendra alors la forme, sans en avoir la profondeur.
  • Si, après le shampoing de bébé, vous utilisez un sèche-cheveux, contrôlez toujours la température du souffle d’air en le filtrant avec la main : vous sentirez tout de suite s’il est trop chaud, et éviterez ainsi toute brûlure.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s